e-BPM et les Lutins du Père Noël

Une fois n’est pas coutume, nous nous rendons au Pôle Nord. Ce n’est pas parce qu’ils sont capables de prouesses extra-ordinaires que les lutins ne rencontrent pas quelques difficultés avec leurs machines !

Bien sûr, c’est comme partout ! La machine casse au pire des moments. Et puis là… il n’y a pas de plan B. La nuit du 24 décembre, ce n’est qu’une fois par an. Et on ne peut envisager le moindre retard. Déjà qu’il faut une logistique de fou pour tout livrer en une nuit (OK, avec le décalage horaire et en tournant dans le bon sens on peut tabler sur quasiment 24h… mais quand même !).

Bref, stopper les machines était une véritable catastrophe. Enfin, ça c’était avant ! Car, avec l’expérience, le Père Noël a fini par faire appel à des Pros de la Maintenance.

On les imagine bien arriver sur le dernier traineau avant la nuit, essayer de se réchauffer à la chaleur de la cheminée au milieu d’une avalanche de réclamations de la part des lutins affolés…

Mais avec un peu de méthode, avec l’habitude des situations où il est indispensable de garder son sang-froid, sa lucidité et sa capacité d’analyse, rabots magiques, scies-tourneuses et tournevis à pédale… ont pu achever le travail.

Et croyez-le ou non, désormais, l’ambiance des derniers jours avant Noël est devenue pleine d’entrain et de gaieté. No Stress, Merry Christmas !

Laisser un commentaire